L’ Angelot

8,00

On a enfin percé le mystère de l’Ange au sourire…

Saponifié à froid, à partir d’huiles et de beurres BIO d’origine végétale et d’une fragrance naturelle, ce savon à l’huile d’amande douce sera l’allié idéal pour la toilette de toute la famille, du plus grand au plus petit, pour retrouver une peau d’ange de 0 à 177 ans.

Surgraissé à hauteur de 10%, l’Angelot est le préféré des peaux de bébé !

Poids minimum à l’emballage : 100g

71 en stock

Catégorie : Étiquettes : , , ,

Presentation

On a enfin percé le mystère de l’Ange au sourire…

Saponifié à froid, à partir d’huiles et de beurres BIO d’origine végétale et d’une fragrance naturelle, ce savon à l’huile d’amande douce sera l’allié idéal pour la toilette de toute la famille, du plus grand au plus petit, pour retrouver une peau d’ange de 0 à 177 ans.

Surgraissé à hauteur de 10%, l’Angelot est le préféré des peaux de bébé !

Surgraissé à hauteur de 10%, l’Angelot est le préféré des peaux de bébé !

Composition

Huiles, beurre et ajouts utilisés pour fabriquer ce savon :

Ces huiles et beurres bio ont été saponifiés à froid pour conserver leurs propriétés nourrissantes et hydratantes pour le plus grand respect des peaux sensibles.

INCI L’Angelot : Sodium Olivate, Aqua, Sodium Cocoate, Sodium Shea Butterate, Sodium Sweet Almondate, Glycerin, Parfum, Limonene, Linalool

Utilisation

Humidifier votre peau et votre savon. Frotter votre savon sur vos mains, un gant de toilette, une éponge konjac, ou une fleur de douche pour le faire mousser.

Répartir sur la peau du corps, en massant légèrement. Terminer par un rinçage à l’eau claire.

Lorsque vous avez terminé votre toilette, pensez à rincer votre savon et à le conserver au sec. Un savon trop humide risque de ramollir et de s’user plus rapidement.

Si vous n’utilisez pas votre savon tout de suite, n’hésitez pas à le laisser dans sa jolie boîte et à le placer dans votre armoire ou vos tiroirs, il parfumera délicatement votre linge.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’ Angelot”